Technique d’attaque GOHOG

Définition: GOHOG Kézako ?

Nous avons déjà pu vu voir les techniques d’attaque relatives au GOWIPE ainsi qu’aux chevaucheurs de cochons. Le GOHOG n’est rien d’autre qu’un mix de ces deux formules. Il s’agit d’une très bonne technique pour s’attaquer aux HDV 8 et 9.

Le GOHOG est appelé aussi GOWIHOG pour Golems, Sorciers (wizzards), et Cochons (hogs riders).

gohog clash of clansIl est composé de deux équipes distinctes :

  • La « Kill Squad » (KS) composée des golems, sorciers, héros. L’objectif de la kill squad est détruire les héros, détruire les bombes géantes et tanker le village
  • La « Hog Squad » (HS) composée des chevaucheurs de cochons. L’objectif de la hog squad est bien entendu de détruire les défenses et de finir le travail. Rappel : cochons de niveau 4 minimum.

    Composition approximative

 

  • 1 ou 2 Golem(s), 20 cochons ou plus, 10-12 sorciers, 4 sapeurs, + CDC (cochons ou golem ou PEKKA)Gohog

Au niveau des sorts :

  • 2 ou 3 sorts de soins (pour la HS)
  • 0 ou 1 sort de rage ou 4 sismiques ou 1 saut (pour la KS)
  • 0 ou 1 poison pour le CDC adverse

Bref à vous de définir ce qui vous convient le mieux en terme de sort.

Quel type de village ? Quels sont les clés d’une attaque réussie ?

Le village : A l’inverse du full cochons qui nécessite d’avoir des villages serrés, le GOHOG est une stratégie tout terrain comme l’est le GOWIPE. Si dans le cas du GOWIPE l’un des risques est que les PEKKAS fassent le tour du village, le risque en GOHOG est que les cochons se prennent une double bombe géante qui n’aurait pas été déclenchée par la KS.

Par conséquent, le GOHOG est propice pour tous les villages pour lesquels vous avez la certitude du positionnement des bombes géantes. Il s’agit de la technique idéale pour une deuxième attaque en GDC

Gohog

Les clés d’une attaque réussie :

  • Vider le château de clan
  • Exploser les bombes géantes des alentours
  • Destruction des héros adverses et d’un maximum de défenses par la KS
  • Lancement des cochons avant que la KS ne soit décimée

 

Stratégie d’attaque

  • Comme d’habitude, il faut vider et détruire le CDC en premier lieu (envoyez un cochon nommé Rambo par exemple). Poison ou sorciers pour la destruction.
  • Si les bombes géantes sont sur les extrémités du village envoyez quelques cochons pour les faire exploser. Si elles sont plus à l’intérieure, c’est à la KS qu’appartiendra cette tâche
  • Envoyez votre KS sur la partie de village où se trouvent les bombes géantes en essayant de détruire également le Roi ou la Reine. L’envoi de la KS doit impérativement se dérouler comme suit : le(s) Golem(s), sapeurs, sorciers (gardez-en 2 si possible pour le nettoyage final), Héros. Utilisation des sismiques, sort de rage ou sort de saut si tel a été votre choix.
  • Bref, la KS est un GOWIPE sans PEKKAS dont l’objectif est de détruire les bombes géantes, les héros et un maximum de structures défensives.
  • Une fois que la KS a bien pénétré dans le village (n’attendez pas que la KS soit détruite !) alors lancez vos cochons suivant l’une des deux techniques suivantes :
    • Technique 1 : le snipe. A l’opposé de l’envoi de la KS, envoyez des petits groupes de cochons 3 ou 4 pour sniper les défenses. La KS continuant de prendre une majorité de dégâts, les cochons pourront agir en toute impunité.
    • Technique 2 : l’envoi massif : il faut envoyer les cochons façon full cochons toujours à l’opposé de l’envoi de la KS
    • Dans les deux cas, utiliser judicieusement les sorts de soin.
  • On lâche, là où il n’y a plus de défense, les quelques sorciers mis en réserve afin de nettoyer la zone.

 

Conclusion

S’il est possible de faire un village anti-full cochons, il n’est pas possible de faire une base anti GOHOG. Il s’agit d’une technique d’attaque hybride représentant une excellente alternative au GOWIPE et au full cochons. Le risque d’une énorme déroute est d’ailleurs bien moindre qu’avec un full cochons.

Une alternative au GOHOG est de remplacer les sorciers par des Valkyries, il s’agit alors d’une GOVAHOG.

 

1 comment

Laisser un commentaire