Les jeux vidéo, s’étaient mieux avant… (?)

Un gamin né en 2015 a toutes les chances d’avoir des grands-parents qui ont connu les jeux vidéo. Autant dire que cette culture « de jeunes » est aujourd’hui complètement rentrée dans les mœurs. Non, les jeux vidéo ne datent plus d’hier, (et parfois on aimerait) Et si chez les SéléniteS, on s’amuse à faire nos vieux cons sur Clash of Clans , c’était quand même mieux avant. 😉

Avant, on savait s’émerveiller des innovations graphiques
Aujourd’hui, on joue à des jeux qui ressemblent à des dessins animés interactifs, et tout le monde semble trouver ça normal. A une certaine époque, on était bluffé par la « 3D isométrique« . Et s’il fallait jouer tout le temps en diagonale, ça valait quand même le coup.

jeux vidéo

Avant, finir un jeu, ça se méritait
Autrefois, quand on achetait une cartouche, on n’était pas sûr d’en voir un jour le bout. Le jeu ne nous faisait aucun cadeau : pas de sauvegarde, pas de partie illimitée et surtout pas de tuto sur Internet (car pas d’Internet !)

jeux vidéo

Avant, les musiques étaient 10 fois plus fun
Alors oui, c’est pas mal aussi les envolées lyriques et les violons qui font penser aux musiques des meilleurs blockbusters américains. Mais nous ce qu’on aimait c’était les tut-tut, les bip-bip, les sons robotiques qui nous rappelaient bien qu’on était dans le futur.

Avant, on achetait les jeux
Pas de jeux gratuits où tu puisses malgré tout avancer aussi vite que ton voisin en faisant chauffer la CB !!

Avant, le jeu vidéo était un truc d’initiés
Aujourd’hui, les jeux comptent parmi les biens culturels les plus vendus sur la planète. Quand on demande à quelqu’un s’il s’y connaît en jeux vidéo, 9 fois sur 10, il répondra « bah oui, comme tout le monde… ». Aujourd’hui si vous voulez être un rebelle, il va désormais falloir vous mettre à la lecture.

Avant, on ne jouait pas en ligne
Quand on faisait un tournoi de PES, tout le monde était dans la pièce et on cachait nos mains quand on tirait les penaltys. Quand on jouait à Track’n’Field, tout le monde pouvait voir votre technique secrète pour bourriner sur les touches (chaussette, cuillère, dé à jouer…), tout le monde voyait la tête de con que vous aviez quand vous étiez concentré. Une partie multijoueur, c’était aussi une confrontation physique.

Mais ça… C’était avant ! 😉

Extrait de l’article Topito, disponible sur http://www.topito.com/top-preuves-jeux-video-mieux-avant-vieux-cons-et-fiers-de-letre

6 comments

Laisser un commentaire