Une journée de Bouliste

boulisteCinq heures du mat, le Bouliste a des frissons. Il claque des dents et monte le son. Seul sur son lit, dans ses draps bleus froissés, c’est l’insomnie. Sommeil cassé.Heureusement, pas pour longtemps, puisqu’il replonge rapidement dans les bras de Morphée.

bouliste selenites clash of clansIl est dix heures lorsque le Bouliste avec, son roc, son pic, son cap, se lève enfin. Il abandonne sur une chaise le journal du matin. Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent. Il est temps de prendre un petit-déjeuner en paix. Encore un matin, un matin pour rien, une pierre d’argile au creux de ses mains.

Onze heures, le Bouliste, originaire de Berlin, sort de caravane d’un pas nonchalant pour rejoindre ses amis sur le terrain de pétanque. Il aime cette brise légère caressant son torse nu, son ventre bedonnant et s’infiltrant sous son pagne telle une main de velours. Qu’il tire ou qu’il pointe, avec ses boules en pierre, tout réussit à notre bouliste aujourd’hui plus que jamais. Il se transcende encore plus à chaque encouragement de ses plus fervents supporters : les chevaucheurs de cochonnets.

Onze heures une, c’est l’heure de l’apérobic !Le pastis servi par Billet Max, ses amis, coule à flot. Y’a du zouk à fond, des fruits de la passion, Francky Vincent est le Saint-Patron. L’ambiance est toujours « caliente » prêt du barbecue au camping des flots bleus.

Après avoir dévoré une aile de dragon, deux bébés dragons à la broche, et vingt-six cochons grillés façon tesla, notre teuton est enfin rassasié. Il y’a le ciel, le soleil et la mer mais aussi et surtout la merguez party qui vient ponctuer ce repas musclé !

L’attraction phare de l’après-midi est l’élection de miss camping de la plage et le titre très convoité de Miss Atomium COC des flots bleus. Pour rien au monde, il ne louperait, en compagnie de son pote Boris, le défilé en maillot de bain des naïades. A 16 heures pétantes, les belles se déhanchent devant le bouliste qui se délecte sans retenu de ce spectacle et espère séduire l’une d’entre elle d’un simple regard. Le Bouliste est chamboulé, bouleversé, tourneboulé à la vue des miss qui déboulent sur le boulevard mais qui ne cessent de le blackbouler. Comme à chaque fois, il se retrouve seul sur la plage, les yeux dans l’eau, le rêve était trop beau. miss selenite coc

Ce soir il aura sa revanche, car ce soir, pour le Bouliste, c’est soirée Disco !

Vingt-et-une heures, c’est l’heure de se préparer : petit pantalon à patte de Golem, pompes rouges, et du patchouli en abondance.

Vingt-deux heures, c’est l’heure de se présenter à la soirée pour une nuit de folie. Le Bouliste, loin d’être un bleu en la matière, enflamme dès ses premiers pas le dancefloor. En trio avec une guérisseuse et une geisha, il se promène, non, il virevolte sur la piste. Chemise ouverte, chaîne en or qui brille, ses gestes lents prennent les tripes. Ca prend la tête et tout le monde prie pour que ça s’arrête, alors il danse encore et encore.

Il a peur de faire une dernière danse avant l’ombre l’indifférence et s’entraîne jusqu’au bout de la nuit, le Bouliste de minuit. Il s’entraine jusqu’à l’insomnie.

Rêve brisé, sommeil cassé, le réveil de son lit affiche cinq heures… tout est reparti pour revivre encore et toujours la même journée au sein de ce satané camping des flots bleus…

Qui est donc ce Bouliste? Un ancien de Fort-Boyard ? Le fils du Docteur Maboule ? Un ami de Marco Materrazzi ?

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *