Le HAKA des SéléniteS

L’idée est partie sur le chat la semaine dernière, juste après la GDC : ça serait bon d’être à l’unisson lors du jour de préparation, en présentant à l’ennemi un village commun !

Après plusieurs échanges, la solution retenue est celle d’un village commun à tous, village qui tout en restant crédible, présentera une multitude de failles afin de laisser imaginer à quel point nous sommes faibles et peu réfléchis… C’est Drazik qui est en charge de construire le village type qui devra respecter au maximum 5 à 6 règles de construction, afin d’être facilement reproductible pour tous les levels.

 

La soirée a démarré tout autrement hier… Pour le plus grand plaisir de tous, on a vu apparaitre dès le lancement de la GDC un florilège de village tous plus tordus les uns que les autres ! (au point même d’en oublier de visiter les campements ennemis)

Chez Sélénites, c’est le mouvement de chacun qui créé la règle, alors, c’est comme cela finalement que ça va se passer :

Le HAKA des Sélénites consiste à ce que tous les membres du clan (sur la base du volontariat) mettent en ligne le jour de préparation d’une GDC un village spécifique pour faire un pied de nez à l’ennemi, avec de nombreuses failles, avec un message ou encore un dessin.

(En respectant l’ennemi bien sûr !)

Outre le fun et l’esprit d’équipe, l’objectif de ce projet est aussi de gêner le clan adversaire en le laissant dans l’incapacité totale de pouvoir envisager sa stratégie d’attaque, et de lui montrer à quel point nous sommes unis.

 

ATTENTION, on ne s’endort pas : une heure avant le début de la guerre, il convient bien de passer à votre propre camp de GDC !!! (Prenez de la marge si vous n’êtes pas sur d’être dispo, ou d’avoir du réseau, de la batterie, etc…)

 

On fera une revue de maps aux lancements de GDC, si un Vivi « sort du lot » et est applaudi par tous, il sera mis à l’honneur sur le site en bandeau d’accueil (comme le village de PoneyMagique, construit en hommage à Charlie)

 

Amusez-vous bien maintenant ! 🙂

 

 

 

 

1 comment

Laisser un commentaire